Novembre 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Octobre a été à la hauteur de sa réputation d’être un mois volatil pour les marchés actions, avec une baisse de 7.9% de l’indice MSCI World, en devises locales. La déroute a été généralisée et l’ensemble des bourses mondiales a été affecté par les craintes d’un ralentissement de la croissance, de la guerre commerciale et de la hausse des taux d’intérêts. Pour une fois, les actions U.S. n’ont pas mieux résisté et certaines valeurs phares de la technologie, telles qu’Amazon ou Netflix, ont subi des dégagements sévères. La correction des marchés a présenté une certaine similitude avec celle du début d’année; les actions ont subitement plongé suite à une période de rapide remontée des rendements des bons du Trésor, alors que les actifs « refuge » n’ont que peu profité de cette baisse des actions ; les taux des bons du Trésor à 10 ans ont terminé le mois en hausse de 8bps et le prix de l’or n’a progressé que de 2%.

Lire...

Octobre 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Les indices d’actions mondiales ont terminé septembre en légère hausse suite à un début de mois difficile. Les actions japonaises ont surperformé tandis que les actions des marchés émergents se sont quelque peu stabilisées, bien qu’en baisse pour l’ensemble du mois. Une moindre aversion pour le risque s’est traduite par la montée des taux d’emprunts souverains et la contraction des spreads sur les emprunts à haut rendement et émergents (-38bps pour l’indice J.P. Morgan EMBI Global). Dans un tel contexte, les dépréciations du franc suisse et du yen contre les autres devises n’étaient guère surprenantes.

Lire...

Forum Finance recrute deux personnalités d'envergure

Genève, le 2 octobre 2018. La société de gestion genevoise The Forum Finance Group continue à étoffer ses équipes, avec l’arrivée de deux personnalités de haut niveau. Ainsi, Philippe Senger rejoint la société, de même que Alban Janssens de Bisthoven, qui renforcera les compétences de planification patrimoniale. Forum Finance entend d’ailleurs profiter de son modèle d’affaires attractif pour attirer d’autres individualités de talent. En effet, outre son projet entrepreneurial clair et des ressources qui lui permettent de concrétiser ses plans d’expansion, Forum Finance bénéficie d’une gouvernance d’entreprise solide, qui permet un accès au capital et assure un passage de témoin en douceur entre générations d’associés.

Lire...

Assurer la pérennité

Lors de son dernier interview avec Allnews notre CEO Etienne Gounod estime que:

«Notre métier n’est pas client oriented mais client driven».

 

Bien décidée à s’écarter du modèle traditionnel du gérant individualiste, il y a deux ans, la société de gestion The Forum Finance Group (FFG) obtenait une licence de gestionnaire de placements collectifs (LPCC) de la Finma. Depuis, elle a été enregistrée comme Investment Adviser auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) et a ouvert une antenne à Zurich. En juin, FFG accueillait Jean-François Andrade comme nouvel associé. Entretien avec Etienne Gounod, CEO et Managing Partner.

Lire l'article

Lire...

Septembre 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Août a été un mois contrasté pour les marchés d’actions du fait que la hausse de 1.1% de l’indice MSCI World Local Currency Index ait été exclusivement due aux gains des actions américaines ; à l’opposé, l’Euro Stoxx 50 a baissé de 3.8%, le Topix de 1% et l’indice MSCI EM de 2.9%, en dollars, en raison du stress dans les marchés émergents et de la poursuite de la guerre des tarifs. Cette aversion au risque s’est également traduite par l’appréciation de 2.9% du franc suisse contre l’euro et par la baisse des rendements des Bunds et des bons du Trésor. Les obligations des marchés émergents ont été lourdement affectées par la faiblesse de leurs devises et le spread de l’indice J.P. Morgan EMBI Global s’est écarté de 46bps à 400bps.

Lire...

Août 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Juillet a été un bon mois pour les marchés d’actions avec une hausse de 3.1% de l’indice MSCI World Local Currency Index et des performances positives dans la plupart des régions. Les craintes portant sur la guerre commerciale ont cédé la place à la publication des résultats de sociétés encourageants au deuxième trimestre. Un appétit plus élevé pour les actifs risqués s’est aussi traduit par une hausse des rendements de la dette souveraine, avec celui du Bon du trésor américain à 10 ans se rapprochant de 3%, et par la poursuite de la baisse du prix de l’or. 

Lire...

Perspectives d’investissement, Juillet 2018

Cette publication semestrielle s’articule en trois parties. Nous réexaminons tout d’abord les attentes que nous avions formulées en janvier. Nous analysons ensuite plusieurs indicateurs économiques clés. Enfin, nous présentons l’allocation d’actifs recommandée pour le second semestre 2018.

Le positionnement de notre portefeuille était prudent en début d’année

Nous avons joué la prudence dans l’allocation de notre portefeuille début 2018, avec un niveau de trésorerie au dessus de la moyenne et une surexposition modeste aux actions. Nous estimions que 2018 serait une année plus difficile pour les actions et c’est bel et bien le cas. Notre anticipation d’une hausse progressive des rendements obligataires a été validée dans le cas des bons du Trésor américain, mais elle ne s’est pas concrétisée pour les obligations des grands marchés européens.

Nous n’avons pas investi en actions lors du mouvement haussier spectaculaire de janvier. Le surachat sur les marchés et l’excès d’optimisme des investisseurs nous en ont dissuadés. Les conditions de marché actuellement instables font qu’il est difficile pour les actifs traditionnels de générer des rendements positifs. Le rôle des stratégies alternatives n’en est que renforcé : elles sont une source de performance non corrélée et accroissent la résistance des portefeuilles.

Lire...

Les nouvelles lois vont l'emporter sur les ego

Dans une interview parue dans le magazine Le Temps, notre CEO Etienne Gounod donne son avis sur l'activité de gérant indépendant suite aux nouvelles lois sur les services et les établissements financiers entérinées le 15 juin dernier par le parlement fédéral.

Lire l'article

Lire...

Nouvel associé chez Forum Finance

Genève, le 20 juin 2018. La société de gestion genevoise The Forum Finance Group a annoncé la nomination de Jean-François Andrade en tant qu’associé. Il rejoint Etienne Gounod, Philippe Kern, Egon Vorfeld et Hippolyte de Weck après la sortie du capital d’Hervé Chanut, qui conserve la Présidence du Conseil d’administration. Jean-François Andrade est entré chez Forum Finance en 2013 en provenance de Pictet & Cie.

Jean-François Andrade a débuté sa carrière en 1999 auprès de Banque Privée Edmond de Rothschild en tant que gérant de portefeuille junior et assistant du CFO. Après plusieurs postes dans la gestion de fortune auprès de différentes institutions financières, il rejoint Julius Baer en 2004 comme gérant de fortune, puis Pictet Wealth Management en 2008, où il travaille pendant 5 ans au sein du team Amérique latine. En 2013, il quitte Pictet & Cie pour Forum Finance Group en compagnie de Philippe Kern et de Lucia Bruel.

Jean-François Andrade possède un Master HEC de l’Université de Genève.

« Nous sommes ravis d’accueillir Jean-François Andrade au sein du collège des associés. Cette décision s’inscrit dans la politique que nous avons définie il y a longtemps déjà. En effet, depuis 22 ans, nous avons mis en place une gouvernance solide, avec plusieurs générations d’associés qui assurent un passage de témoin en douceur. Nous offrons ainsi un véritable projet entrepreneurial à long terme permettant d’attirer les gestionnaires de talent qui souhaitent rejoindre un projet à taille humaine à laquelle ils puissent s’identifier » a relevé Etienne Gounod, Managing Partner et CEO de Forum Finance.

Fondée en 1994 à Genève, Forum Finance compte une vingtaine de collaborateurs qui gèrent et supervisent environ CHF 1.5 milliard d’actifs. En avril 2018, Forum Finance a annoncé sa diversification dans la gestion d’actifs avec le lancement d’un fonds en actions mondiales à forte conviction. Au bénéfice d’une licence LPCC, la société est régulée et supervisée par la FINMA et est enregistrée auprès de la SEC.

Lire...

Juin 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Mai a été un mois mouvementé. Une flambée des risques politiques et géo-politiques, avec l’Italie dans l’oeil du cyclone, a mis fin au rallye des marchés actions du début de mois. Les actifs « refuges », incluant les bons du Trésor, les Bunds, le franc suisse et le yen, ont été privilégiés tandis que l’appréciation en cours du dollar s’est accélérée. Les actifs des marchés émergents sont res-tés sous pression en raison d’une combinaison de hausses des rendements U.S. et du dollar ainsi que de facteurs idiosyncratiques dans des pays comme la Turquie ou l’Argentine. Les marchés financiers ont également été affectés par des questions géopolitiques relatives aux tensions commerciales, à la sortie des États-Unis de l’accord nucléaire avec l’Iran et à la tenue ou pas du sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Lire...

Mai 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Plusieurs inversions de tendances ont été observées en avril. C’est ainsi que les actions européennes ont surperformé et que le dollar s’est apprécié. Les rendements des emprunts d’État du G-7 ont aussi retrouvé leur tendance haussière de début d’année, les bons du Trésor U.S. étant les plus impactés. En observant les performances des indices régionaux d’actions à fin avril, on constate que les actions européennes ont entièrement refait leur retard vis-à-vis des actions U.S. et émergentes. Ce rattrapage s’explique en partie par la baisse de 2% de l’euro contre le dollar en avril. Les actions japonaises se sont également bien comportées au cours du mois et l’indice Topix a grimpé de 3.6%, aidé par une dépréciation de 2.8% du yen contre le dollar.

Lire...

Maximilien Drion remporte la Patrouille des Glaciers 2018

Maximilien Drion, le jeune champion de ski-alpinisme sponsorisé par Forum Finance, a brillamment remporté la Patrouille des Glaciers 2018 sur le parcours Arola-Verbier.

 

Patrouille des Glaciers 2018 2

 

Composée de Julien Ançay, Pierre Mettan et Maximilien Drion (en noir sur la photo), la patrouille "Swiss Team Junior 1" s'est adjugée la première marche du podium avec le temps exceptionnel de 2h44'32".

Notre associé, Hippolyte de Weck (à droite sur la photo), participait également à la Patrouille des Glaciers au sein de l'équipe d'organisation, qui a, comme à chaque édition, accompli un travail formidable.

Nous sommes particulièrement fiers d'être associés à ce succès et félicitons chaleureusement les membres de la patrouille. 

Lire...

Forum Finance lance une stratégie Actions Mondiales à forte conviction

The Forum Finance Group lance une nouvelle stratégie actions globales aux convictions marquées. La gestion en a été confiée à Charles-Henri de Marignac, qui a rejoint Forum Finance en 2017 pour développer la stratégie. Celle-ci est structurée sous forme d’un Fonds d’Investissement Alternatif Réservé (ou RAIF en anglais) luxembourgeois, qui n’est pas enregistré en Suisse et n’est disponible qu’aux investisseur qualifiés.

Lire...

Avril 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Mars aura été un mois tumultueux pour les marchés des actions, qui sont passés d’un état d’euphorie en janvier à un état de confusion. En l’absence de nouvelles relatives à la profitabilité des entreprises, les actions ont souffert des craintes d’une guerre commerciale, des remaniements à l’intérieur de la Maison Blanche et de développements défavorables dans le secteur de la technologie. De manière quelque peu surprenante, les actifs défensifs n’ont que modestement bénéficié de la volatilité des marchés actions ; l’or n’a pratiquement pas bougé, les rendements des emprunts d’États n’ont baissé que de manière modérée alors que le franc suisse et le yen, les éternelles monnaies refuge, sont restés stables au cours du mois.

Lire...

Mars 2018 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.

Au début février, les marchés de capitaux sont sortis de leur zone de confort. Les marchés globaux d’actions ont été sévèrement affectés par un soudain pic de volatilité et par la hausse rapide des rendements obligataires. Même si ces éléments ont constitué les sources principales de leur turbulence, il faut bien admettre que les marchés d’actions étaient mûrs pour une correction, en raison d’un état de sur achat et des flux massifs investis en janvier.

Lire...