Oct. 2016 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement. Au cours d’un mois où les actions ont terminé pratiquement inchangées, les politiques des banques centrales ont continué d’exercer la plus grande influence sur le comportement des marchés. Suite à un début de mois positif, les actions se sont repliées après que le président de la BCE, Mario Draghi, ait déçu les attentes des marchés en maintenant la politique en vigueur et en s’abstenant de tout engagement quant à une prolongation du programme de soutien au-delà de l’échéance de mars 2017. Draghi a donné l’impression que la BCE avait largement rempli son mandat et insisté sur le besoin des États à adopter des réformes économiques et des politiques fiscales plus souples. Les actions ont également été affectées par la faiblesse du secteur bancaire européen suite à l’annonce d’une amende de 14 milliards de dollars infligée à la Deutsche Bank pour régler un litige relatif à la crise du marché hypothécaire « subprime » américain en 2008.

Les marchés actions ont ensuite rebondi après que la Réserve Fédérale ait gardé ses taux inchangés et que la Banque du Japon ait annoncé un change-ment de cap de sa politique monétaire. Cette dernière a en effet décidé de stabiliser le taux à 10 ans des emprunts d’État autour de 0% et de porter moins d’attention à la taille de son programme d’achats d’actifs. L’objectif principal de cette mesure est de contrôler la courbe des taux et ainsi de limiter les effets néfastes de sa politique, surtout pour le secteur financier. De son côté, la Fed a indiqué, qu’en dépit d’un renforcement des conditions pour une hausse de ses taux directeurs, avoir décidé de temporiser davantage, tout en s’engageant de manière assez ferme à une hausse de taux d’ici la fin 2016.

Avec une baisse mensuelle de près de 4%, le secteur bancaire européen a de nouveau sous-performé le marché global du fait de la pression vendeuse sur les titres de Deutsche Bank et d’autres banques. Deutsche Bank fait face à une crise de confiance en raison de provisions potentiellement insuffisantes et risque de devoir lever des capitaux à un moment très inopportun.

Contenu de la lettre mensuelle

  • Les marchés actions font du surplace
  • Stratégie d'investissement
  • Activités des portefeuilles/nouvelles

Télécharger la lettre en pdf...

Mots-clés: Lettres mensuelles