Mai 2016 || Lettre mensuelle

Perspectives d'investissement.
Les indices actions ont cédé presque tous leurs gains d’avril au cours des dernières séances du mois après que la Banque de Japon ait décidé de renoncer à augmenter son soutien monétaire ; l’indice Nikkei 225 a chuté de 3.6% après cette annonce alors que, le lendemain, l’Euro Stoxx 50 cédait 3.1%. La volatilité des devises est restée élevée ; c’est ainsi que le yen a connu sa plus forte hausse hebdomadaire contre le dollar depuis 2008 et que l’indice Dollar a baissé pour le troisième mois consécutif. A l’opposé, les matières premières ont enregistré de forts gains.

La saison des résultats trimestriels bat son plein avec plus de 70% des sociétés du S&P 500 ayant déjà reporté leurs chiffres. En vérité, les publications contrastées n’ont que peu influencé la direction des marchés. Sur les 361 sociétés du S&P 500 ayant déjà publié, 74% ont battu les estimations de bénéfices et 54% les prévisions de ventes. En Europe, ces mêmes ratios sont de 59% et 44%. Il faut toutefois préciser que ces résultats, pas trop mauvais en apparence, se comparent à des estimations trimestrielles fortement réduites.
Parmi les principales déceptions, Apple a enregistré la première baisse de son chiffre d’affaires trimestriel depuis 2003 et manqué les estimations des analystes en raison du ralentissement des ventes de l’iPhone ; Apple a également averti que le chiffre d’affaires du trimestre en cours serait inférieur aux prévisions. A l’inverse, Facebook et Amazon ont publié de très bons chiffres et continué de tirer profit de leurs positions de plus en plus dominantes.

Contenu de la lettre mensuelle

  • La sous-performance des actions japonaises
  • La poursuite du rebond des matières premières
  • Données clés publiées au mois d'avril
  • Stratégie d'investissement
  • Activités des portefeuilles/nouvelles

Télécharger la lettre en pdf...

Mots-clés: Lettres mensuelles