Forum Finance lance une stratégie Actions Mondiales à forte conviction

The Forum Finance Group lance une nouvelle stratégie actions globales aux convictions marquées. La gestion en a été confiée à Charles-Henri de Marignac, qui a rejoint Forum Finance en 2017 pour développer la stratégie. Celle-ci est structurée sous forme d’un Fonds d’Investissement Alternatif Réservé (ou RAIF en anglais) luxembourgeois, qui n’est pas enregistré en Suisse et n’est disponible qu’aux investisseur qualifiés.

Un gérant aux convictions marquées

Avant de rejoindre Forum Finance en février 2017, Charles-Henri de Marignac a passé quatre ans chez Mirabaud & Cie en tant que gérant de portefeuilles. Avant cela, il était analyste actions et gérant de fonds chez S.W. Mitchell Capital à Londres entre 2008 et 2012.

L’approche de gestion développée par Charles-Henri de Marignac s’appuie sur une analyse fondamentale « bottom-up » qui permet de détecter les opportunités d’investissement dans une perspective à moyen terme. A mille lieux des produits standardisés habituels, la stratégie ne cherche pas à reproduire son indice de référence et peut ainsi significativement s’en éloigner. Le recours à du levier est possible mais limité à 30% par position.

Cette philosophie d’investissement se traduit par un portefeuille concentré qui ne compte que peu de positions (entre 7 et 20) sur lesquelles le gestionnaire a de fortes convictions. Pour assurer un alignement des intérêts, celui-ci investit d’ailleurs aux côtés des investisseurs.

Structurée sous la forme d’un Fonds d’Investissement Alternatif Réservé (ou RAIF en anglais) luxembourgeois, la stratégie n’est pas enregistrée en Suisse et n’est disponible qu’aux investisseur qualitifiés. Son objectif est de surperformer de façon significative l’indice mondial des actions sur un cycle économique complet.

 

Une philosophie de gestion axée sur quatre règles d’or

Le gestionnaire recherche des sociétés au modèle solide et bien établi qui génèrent de façon durable un cash flow excédentaire. Il privilégie les entreprises qui répondent à quatre principes fondamentaux : un modèle facilement compréhensible, des perspectives claires, un management et des méthodes comptables fiables, ainsi qu’une valorisation raisonnable. Un système de notation détermine la pondération des positions.

 

« Il existe des entreprises exceptionnelles comme Coca-Cola ou Swedish Match, dont les produits bénéficient d’une forte loyauté de leurs clients. Cela leur permet de fixer des prix plus élevés et d’investir sans cesse pour garder une longueur d’avance. Alors lorsque nous trouvons l’oiseau rare et que sa valorisation nous apparaît attractive, nous pouvons y investir jusqu’à 15% du portefeuille. »
explique Charles-Henri de Marignac, Gérant responsable de la stratégie.