Propositions FINMA: réactions

invest'news - avril 2012

Interview d'Egon Vorfeld : L’incertitude qui entoure les conditions cadres en Suisse est pesante. Nous avons l’impression que la Suisse est en passe de devenir une base difficile pour travailler. Les réglementations, en particulier dans le domaine des investissements, semblent vouloir ignorer la demande d’une clientèle soucieuse de notre indépendance et de notre capacité à dénicher des investissements performants et innovants.

Nous espérons que nous pourrons continuer à investir dans des fonds de placement sophistiqués et ne pas être limités à des véhicules de placement enregistrés en Suisse. Il ne faudrait pas que dans un contexte global des sociétés de gestion indépendantes suisses soient contraintes, pour exprimer leur professionnalisme d’aller s’installer dans d’autres pays. Si, pour des sociétés d’une taille comme la nôtre, c’est un acte assez facile à réaliser, pour les plus petites structures, gérer l’incertitude et le changement est devenu pratiquement impossible.

Télécharger le document...

Mots-clés: Revue de presse